Chirurgie Plastique, Reconstructice et Esthétique.

Injection de toxine botulique

Injection de Toxine Botulique

 

La toxine botulique est utilisée pour relaxer les muscles qui avec le temps se contractent et tirent sur la peau pour créer des ridules puis des rides creusantes.

La toxine botulique est l’une des meilleures armes pour la prévention du vieillissement.

Elle permet de traiter également les rides installées du tiers supérieur et inférieur du visage.

On peut également l’utiliser pour les mâchoires carrées et masculines liées à l’hypertrophie des masséters (due le plus souvent au stress).

Un traitement 2 à 3 fois par an est recommandé.

L’effet s’installe au 3ème jour pour être maximal à la 3ème semaine. Vers le 4ème l’effet décroit.

Les contre-indications sont :

  • Certaines maladies neuro-musculaires (myasthénie).
  • La grossesse et l’allaitement
  • hypersensibilité connue à la neurotoxine botulinique A ou à la sérum-albumine
  • Précautions : maladie de la coagulation sanguine et prise d’anticoagulants curatifs

Les toxines ayant l’autorisation de mise sur le marché en médecine esthétique du visage

Les indications esthétiques de la toxine botulique

  1. Les rides de la glabelle
  2. Pattes d’oie (rides périoculaires)
  3. Froncement horizontal du front (rides frontales)
  4. Le lifting chimique du sourcil

Il consiste à faire des points ciblés de toxine botulique pour surélever la queue du sourcil.

  1. Le sourire gingivale

Parfois, au sourire, la gencive est dévoilée et cela n’est malheureusement pas esthétique. On peut corriger cela simplement par des injections ciblées de toxine botulique.

  1. Hypertrophie des masséters et féminisation faciale

Cette injection nécessite des concentrations importantes de toxine botulique car les muscles masticateurs sont très puissants. Cette procédure permet de traiter également le bruxisme (grincement de dents nocturne) et la subluxation de l’articulation temporo-mandibulaire.

  1. Les rides d’amertumes ou ride de la marionnette
  2. Le cou ou Néfertiti lift:

On peut prévenir le vieillissement du cou et éviter les cordes plastymales ou fanons par des injections de toxine.

  1. Le Mesobotox

Le mesobotox consiste à injecter des microdoses très superficiellement, dans le derme pour des zones particulières comme la paupière inférieure, le cou, le décolleté, pour les séquelles d’acnés et le menton en peau d’orange. On peut également l’utiliser pour la prévention des cicatrices pathologiques.