Chirurgie Plastique, Reconstructice et Esthétique.

Traitement des vergetures

TraitTraitement des vergetures à Créteil - Dr Hersantv des vergetures à Créteil - Dr Hersant

Qu’est ce que les vergetures ?

Les vergetures sont des lésions (cicatrices) indélébiles atrophiques initialement érythémateuses (pourpres), mais qui deviennent au fil du temps atrophiques, hypo-pigmentées de couleur blanc nacré.

Les vergetures touchent 70% des femmes après grossesse. C’est un phénomène donc très fréquent qui se traduit par une atrophie de l’épiderme et une réorganisation du derme en élastine et collagène.

Elles se manifestent par des stries avec un aspect de cicatrice, de longueur variable et
de largeur allant de 1mm à 1 cm. La vergeture a un aspect déprimé et apparait flétrie en
surface, la vergeture est de couleur pourpre dans le 1er stade inflammatoire, donc pour des
vergetures récentes, et de couleur blanc nacré en cas de vergetures anciennes.
En général, elles sont nombreuses et présentes de façon bilatérale. Localisations : seins, face interne des bras, des cuisses, culotte de cheval, les fesses, flanc ou hanches, abdomen…

Ce sont des cicatrices et sont donc indélébiles sans traitement. il est très difficile de faire disparaitre les vergetures

A quoi sont-elles dues et quels sont les facteurs aggravants ?

La survenue des vergetures est principalement due à :

  • A la distension cutanée (variation importante de poids, grossesse (70% des femmes après grossesse)..)
  • Des modifications hormonales comme lors de la grossesse, l’adolescence,  un hypercorticisme endogène ou exogène, responsable d’une activité catabolique sur l’élastine et le collagène (prise de corticoïdes, maladie de cushing…)
  • puberté

D’après une étude de 2006, l’apparition des vergetures lors de la grossesse serait favorisée par divers facteurs de risques (FDR) : – un IMC avant conception supérieur à 26, – un âge peu élevé, notamment pour une grossesse à l’adolescence, – une prise de poids pendant la grossesse de plus de 15kg, – un poids de naissance du bébé supérieur à 3,5kg. Ces trois derniers FDR influenceraient sur la sévérité des vergetures.

Il existe également des prédispositions génétiques

Facteurs de risques :

  •  Les corticoïdes par voie générale : il a été montré que l’administration de glucocorticoïdes entraine une diminution de la synthèse de collagène sous cutané ce qui entraine une atrophie sous-cutanée.
  • Dermato corticoïdes : Application excessive et prolongée de corticoïdes topiques
  • certains traitements de blanchiment : corticoïdes, hydroquinone
  • L’exposition solaire
  • Carence alimentaire notamment en protéine, vitamine B3

Peut on les éviter et prévenir leur apparition ?

Régles hygiéno-diététiques :

  • lutte contre l’obésité
  • éviter le régime yoyo et stabilisation du poids
  • alimentation diversifiée et équilibrée
  • éviter l’exposition solaire (indice 50 de protection)
  • Massage quotidien et hydratation

Pour les femmes enceintes

Limiter la prise de poids de 9 à 12 kg avec une prise régulière d’environ 1 kg/mois

Porter un soutien-gorge confortable pendant la grossesse et allaitement

Pendant les derniers mois de grossesse soutenir son ventre légèrement sans le serrer

De faire des massages cutanés +++ quotidiens des zones à risque

Qui sont les plus concernés ? Hommes femmes jeunes ?

La localisation des stries varie selon le sexe. Chez les garçons, elles se situent au niveau de la région lombosacrée alors que chez les filles elles apparaissent au niveau des fesses, des cuisses et des seins. Une nette augmentation de la prévalence de stries à partir de l’âge de 14 ans (15% chez les 12 ans, 19.5% chez les 13 ans et 27.5 % chez les 14 ans) avec un pic de l’âge de 15 ans (32.2%). La prévalence chez les filles est significativement supérieure à celle des garçons et leur apparition se fait plus précocement. (chez 1 fille sur 4, et chez 1 garçon sur 10)

Comment fonctionne le laser Erbium Yag Recosma ? Pourquoi est-ce innovant ?

Ce laser dispose de la technologie RecoSMA, une nouvelle technologie non-invasive permettant l’utilisation du laser Erbium : Aliminium Garnet Er : YAG de longueur d’ondes 2940 nm (longueur d’onde permet d’absorber les molécules d’eau) et d’un embout spécifique « SMA » (Space Modulated Ablation, ablation spatialement modulée).

Le faisceau du laser est scindé en plusieurs microspots, environ 10000/cm2. Chaque microspot a un diamètre de 50 µm et il y a  un espacement de 50 microns entre chaque microspot. La technologie laser RecoSMA induit un effet ablatif et thermique minime (On ressent l’effet d’un léger coup de soleil) puisque le faisceau ne pénètre qu’à une épaisseur de 50 µm dans l’épiderme, d’où l’absence de douleur et d’effets secondaires.

Puis il ya un effet d’onde acoustique qui se propage plus en profondeur entre 3 et 6 mm dans le derme. Pendant les 2 à 4 jours qui suivent le traitement, la peau desquame légèrement contrairement au laser CO2 où des effets secondaires types œdèmes, érythèmes et brûlures peuvent survenir et peuvent durer jusqu’à un mois.

La technologie laser RecoSMA induit la génération d’ondes acoustiques à 3 et 6 mm de profondeur permettant la destruction de la membrane cellulaire induisant ainsi le renouvellement des tissus. Contrairement aux lasers conventionnels, la technologie RecoSMA est une méthode non fractionnée et non thermique (la température de la peau reste stable 36.6°C et l’effet thermique est minime.

La méthode est non ablative : l’épiderme n’est presque pas endommagé (microspots de 50 microns) et la fonction protectrice de barrière de la peau n’est pas compromise. De plus, cette technique est indiquée pour toutes les parties du corps, y compris les zones où la peau est fine

Quels sont les autres traitements contre les vergetures ? Sont-ils fiables ? Pourquoi ?

Différentes thérapies sont disponibles pour traiter les vergetures mais avec une efficacité  modeste : des traitements à base de crème rétinoïde sont souvent utilisés pour prévenir ces lésions, des crèmes hydratantes, utilisation de peeling chimique, la microdermabrasion et le needling.

Les crèmes anti-vergetures peuvent s’utiliser essentiellement en prévention.

Ces crèmes devront limiter l’apparition des vergetures ou si elles sont existantes favoriser leur cicatrisation et les atténuer. Pour cela, il faut :

  •  apporter des éléments hydratants et « nourrissants » pour améliorer la résistance cutanée, – intervenir sur la régulation des mécanismes biochimiques de synthèse des macromolécules du derme, – et relancer l’activité fibrocytaire afin de consolider l’architecture cutanée. Les crèmes anti-vergetures sont constituées des composants suivants :
  • des hydratants ou antidéshydratants (amande douce, collagène, élastine…) qui vont améliorer la résistance cutanée
  • des raffermissants (alchémille, lierre, prêle, silicium…)

Mais le plus important est le massage par stimulation mécanique de la peau.

Sinon le traitement radical est la chirurgie : lifting cutané avec ablation complète de la zone cutanée atteinte mais en contrepartie, il y a une grande cicatrice : intéressant dans les plastie abdominales (post amaigrissement ou post grossesse).